Journal de la clique

  • Point de vue de Sans-visage :

Tout est rentré dans l’ordre, la justice à fait son oeuvre comme il se devait. Taille et Tranche ont subis le sort qu’il méritaient pour avoir perpétrer leurs meurtres, il n’est pas question ici d’une simple victime qui ne faisait que suivre les ordres. En choisissant ce chemin, Taille et Tranche étaient sur le billot depuis le début, la justice n’a que faire des excuses, elle est simple et expéditive pour ceux qui lèvent la main sur les leurs pour d’aussi bas motifs. Sa maîtresse à subit un sort humiliant qui est je pense juste en vertu de ce qu’elle a fait, ses mains n’ont peut être pas trempé dans le sang des morts mais elle n’en est pas moins coupable en ayant ordonné ce vol. Tranche et Taille étaient le hachoir manié par sa main.

Mon opinion sur Madame Aldéhyde est… Entre deux eaux. Je reconnais son statut de victime dans cette affaire mais il est évident qu’elle a le sang d’Atlas sur les mains. Il était touchant de voir cette femme s’accrocher à ce journal comme une enfant à son bien le plus précieux. Cependant, il faut se rendre à l’évidence, ce journal est dangereux, il est normal que l’on s’assure que ce dernier soit neutralisé ou étudier d’une quelconque manière. La vie des autres vaut mieux que celle d’une personne.

La note positive dans tout cela est que Rouille vivra. Malgré son implication dans le vol, je pense que ce qu’elle a subis est amplement suffisant pour lui permettre de retenir la leçon. Je regrette cependant la mort d’Azaël qui laisse derrière lui une jeune fille éplorée, Simityer m’assure qu’il est désolé et je le crois mais je doute que la blessure béant qu’il a laissé dans son coeur se referme facilement.

Un réveil bien trop matinal, ces Augures devraient apprendre à respecter le sommeil d’autrui !
Mais elles m’ont quand même permit de me faire de nouveaux amis, et de vivre quelques aventures divertissantes.
Nous avons pu aider madame Aldéhyde à retrouver un journal qui lui était cher et découvrir sa fabuleuse galerie. Aider aussi Rouille à survivre et punir madame Toile.
Je ne regrette qu’une chose mis à part le manque de sommeil, que Tranche & Taille aie été tué pour avoir simplement suivi des ordres. Je ne peux m’empêcher de me sentir liée à mes semblables après tout ce que nous avons subi. J’aurais préféré pour lui une sentance moins dure, à la Cour du Printemps, j’aurais certainement plus eu mon mot à dire !

Que dire sur cette affaire ? Le jeu fut amusant du moins au début, l’affaire des Augures eu plusieurs effets positifs ou négatifs suivant les points de vue aux seins de notre politique, mais cela fut bénéfique pour notre coterie et également pour Aldéhyde bien que nous aurions pu choisir son adversaire Madame Toile. Je remercie particulièrement les augures pour la création de cette meute, qui je l’espère continuera d’être aussi amusante et pleine de vie, j’attends avec impatience qu’un des membres se comporte en alpha enfin surtout la lutte pour cette place. C’est dommage d’avoir perdu Tranche & Taille il avait surement très très envie de ce racheter une conduite.

La seule chose qui m’a contrarier fut ce procès au combien idiot et pompeux, au moins nous avons encore ce genre de cérémonie à peu près similaire aux humains.

Une mention particulière pour Désirée Lacour grâce à elle je connais un très bon restaurant, j’ai eu occasion de voir son show sans artifice complément nue ! attention je parle du show bien qu’elle était également complétement nue et j’ai eu la chance de voir un rite de séduction typiquement humain, il faudra que je tente moi aussi le coup des pétales jusqu’à la chambre.

Ah ! j’ai aussi un nouveau compagnon Rataton ! un chouette rat fort sympathique

J’ai encore du mal à comprendre pourquoi les augures nous ont choisi pour mener à bien leur mission. A priori, tout s’est passé plus ou moins comme ils l’avaient espéré ce qui est plutôt une bonne chose.
Mes deux grandes satisfactions seront d’avoir sauvé Rouille ainsi que d’avoir évité à une inconsciente d’exploiter un pouvoir qui de toute évidence la dépassait.
Ce qui m’attriste le plus par contre, est d’avoir participé à la mort de Tranche et Taille. C’était certes un tueur, mais je suis persuadé qu’il ne se contentait que de suivre des ordres et qu’il aurait pu être quelqu’un de bien. J’aurai vraiment aimé pouvoir éviter le procès.
Bref, je reste sur un avis partagé, j’immagine qu’on ne peut pas tout bien faire et le résultat reste quand même, j’espère, satisfaisant.

Si ce n’est pas l’enfer, ça y ressemble !

Encore une fois, réveillée bien trop tôt, la journée ne s’annonçait pas sous de bons auspices, mais l’invitation de madame Aldéhyde dans sa si belle galerie aurait pu me mettre de bonne humeur. Et voilà qu’elle nous annonce que nous devrions retrouver des Changelins, peut-être enlevés par une vraie Fae, tout celà en échange d’un cinéma miteux.
J’accepte uniquement pour lui faire plaisir, c’est une de mes nouvelles amies après tout, et bon, un cinéma pour faire mes spectacles, pourquoi pas ?

J’ai également retrouvé toute la petite troupe, et un nouveau, le frère de Sans-Visage, Simityer, qui m’a l’air déjà beaucoup plus sympathique que ce dernier.

Nous allons donc nous renseigner sur ce fameux cinéma et son histoire, faisons un petit tour à la cour du Printemps, qui est toujours si belle et pleine de vie, et rendons une petite visite à mon plus grand ami, Ondes et l’encourager dans son fantastique show !

Ceci fait, nous nous rendons sur les lieux… miteux, sales, répugnans, rempli de gens aux moeurs douteuses, qui ne m’ont même pas porté un seul regard ! Ils doivent être maudits ou je ne sais quoi !

Le cinéma est tout aussi sale, à l’abandon et avec juste deux chambres assez laides. Le jardin aurait pu être beau, mais ce n’est qu’un potager, et la Haie est à moitié brûlée et infestée d’hob-goblin ! Vous parlez d’un terrain !

Nous avons tout de même rencontré Samuel Leribaud, qui parle beaucoup trop, mais au moins, il est amusant. Par contre, il a l’air trop intéressé par un “Dieu” qui lui interdit des choses et ressemble de trop près à une Fae ! Mieux vaut donc se méfier de lui, tant que nous n’avons pas plus de renseignements.

Après cette journée vraiment… vraiment pénible et très peu amusante, j’espérais me ressourcer avec mon show. Mais voilà qu’il n’y a personne, aucun de mes admirateurs habituels ! Ce n’est pas normal ! Je n’ai pourtant brisé aucune promesse ! Pourquoi devrais-je être punie ?! Et dans les deux prétendants choisis, l’un a apparemment menacé l’autre pour avoir la place, au lieu que je choisisse ! Moi !

Et, alors que je venais de finir ma danse, Schala vient nous raconter que des personnes l’ont vue sous sa vraie forme ! Voilà encore une histoire qui promet ! Les humains peuvent nous voir, maintenant ?! Nous sommes donc tous partis voir ce qu’il en retourne, une affaire de drogue, apparemment.

Cette journée n’aurait pas pu se finir plus mal. Pour qui me prend-t-il ce “multi” ? Une prostituée qu’il peut traiter comme il l’entend ?!
Je vais le lui faire payer ! Il va le payer très cher ! Pour m’avoir traitée non seulement sans ménagement alors que je lui faisais l’honneur de bien vouloir partager son lit sans présent !
Et en plus, avoir marqué mon beau visage !!! Et vouloir me menacer aussi ?!
La vraie menace ici, c’est moi ! Et il verra à quel point je peux être cruelle et sans pitié !
Je vais le détruire, lui et sa petite vie ! Je veux qu’il souffre et souffre encore avant d’implorer une clémence qu’il n’aura jamais !


Journal de la clique

Monde des Ténèbres : Paris Tyra3l Caprice