Elena Strova

Membre du conseil Draconique & Intendante de l’Université Paris VI

Description:

Ventrue Ordo

  • Sire : Inconnu
  • Apparence : Elena semble avoir la cinquantaine. Sa bouche souvent pincée lui donne un air sévère qui est accentué par les petites lunettes élégantes qu’elle porte sur le bout du nez et par son regard d’un bleu très profond. Elle s’habille de façon passe-partout, généralement d’une veste et d’une jupe tailleur très simple.
Bio:
  • Histoire : Elena Strova a toujours aimée le pouvoir. Mère supérieure d’un couvent protestant dans ce qui était l’Ukraine à la fière époque de l’empire Prussien, elle était plus motivée par l’influence qu’elle avait sur ses protégées que par une quelconque croyance (elle a perdue la foi progressivement pour des raisons inconnues de tous). Cette soif de puissance a tapé dans l’œil de son/sa Sire (personne ne connait son identité) qui l’a fait entrer dans la Danse Macabre. Depuis, elle a gravit progressivement les échelons, l’amenant à diriger un des domaine de l’Ordo Dracul, l’université Paris VI. Avec la condamnation à mort de Noémie Brugnon par la Prophétesse, Eléna est en bonne place pour briguer le poste de Primogène de l’Ordre de Dracul.
  • Caractère : Etonnement, bien qu’Elena soit une politicienne efficace et sans pitié, elle s’accroche autant que possible à son humanité, refusant de tuer, de se laisser aller à sa bête et de considérer comme inférieur le soi-disant « bétail ». Pour une vampire de son âge, les fragments de son âme sont encore quasiment intactes et beaucoup sont surpris que son apparence très humaine ne soit pas uniquement dû à sa grande maitrise des anneaux de Dragons. C’est d’ailleurs cette volonté de conserver son humanité qui l’ont poussé vers l’Ordo Dracul et leur mission sacré de regagner ce que leur immortalité leur a volé. Beaucoup sont surpris de découvrir que, derrière sa façade protocolaire et son air revêche, Elena est une Vampire très agréable et courtoise, aussi bien avec d’autres membres de la Famille qu’avec les goules (qu’elle prend en pitié) ou de simples humains.

Elena Strova

Monde des Ténèbres : Paris CerberusXt CerberusXt